domenica 24 novembre 2013

Floraison

Floraison

Devenir quoi devenir ?
Mourir pourquoi mourir ?
Que c’est beau la vie !
Et combien d’envie ?
Mes chères, combien de troubles
Et pourtant, j’en veux le double
Le triple,..j’jusqu’à l’infini…
A chaque instant je respire et rien n’est fini
C’est toujours moi et mes idées…
Et la folie qui m’a guidée
La vie et la mort…
Et la recherche d’un port
Et je me dis toujours…
C’est moi, moi le secours
Dans les moments pénibles
Rien, rien n’est impossible
Je souris à présent…
Le sourire n’est-il pas une floraison ?




1 commento:

Hamid Misk, scrittore.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cerca nel blog