martedì 4 marzo 2014

Mars



Mars, Mars m’enchante
et vers ton amour m’oriente
Je sens le parfum des cerisiers
des fleurs et des roses qui m’excitent
Devant cette beauté mon âme s’agite
l’hiver a été tellement meurtrier…

Mars me redonne les ailes…
et la douceur à mon être frêle
il arrive comme une belle caresse
qui me libère de toute tristesse
de tout désespoir et faiblesse
comme un fleuve d’amour et de liesse

Que tu es doux mars…
Avec tes dons partout éparses   
Tu es la plus belle des renaissances
Que j’ai envie de renaitre
et jamais plus me soumettre
qu’elle est belle et mystérieuse l’existence !


Nessun commento:

Posta un commento

Hamid Misk, scrittore.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cerca nel blog