mercoledì 11 marzo 2015

Mes yeux



Où sont mes yeux
Où sont les dieux
Suis je encore un homme?
J’observe tout vivant
Et je sens tout vent
Enfin, en somme… !

Les yeux sont là…
Et l’âme est toute las
Et savez vous combien ?
De jours encore….
Me reste pour atteindre le port
Qui sera le mien !

Les yeux s’envolent
Sans bouger mon idole
Et mon rêve pérenne
Regardez moi et les statuts
Ne suis-je pas d’illusions vêtu ?
Si pourrai je bruler toutes les peines !



Nessun commento:

Posta un commento

Hamid Misk, scrittore.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cerca nel blog