sabato 30 aprile 2016

A Voltaire, l’âge revient !

A Voltaire, l’âge revient !

A quoi ça sert la pensée?
Si on est incapable de romancer
L’amour est le beau terme…
A vous arides et cœur de pierres !
Avez-vous des amours chers ?
Et ce rêve qui germe

Que j’ai envie d’une caresse !
A présent je pense avec cette finesse..
et je sent la faim de ceux qui crient…
La vie est un fleuve qui coule
Et aucun lit ne le moule…
L’émotion est la plus grande prairie

Mes vers reflètent dans ce miroir
Ce romantisme et cet amour à boire…
C’est du vin qui déborde
Du cœur comme le miel
le sentiment est le meilleur ciel 
A vous qui cessent d’aimer, les cordes…


Nessun commento:

Posta un commento

Hamid Misk, scrittore.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cerca nel blog